Avis collaborateurs - RH General

Quelles questions pour un baromètre social efficace ?

Selon les données de l’Observatoire Cegos, en 2018, 20% des salariés perçoivent une amélioration du climat social dans leur entreprise, contre 9% en 2014. Or, pour percevoir ces changements, encore faut-il les mesurer ! Alors, comment s’y prendre ?

Quelques exemples de baromètres sociaux

Entrons directement dans le vif du sujet, avec des aperçus de questionnaires (issus d’un de nos clients). On peut voir en bas, au centre, que l’enquête comporte 70 questions. En outre, vous avez sous les yeux deux types de questions différentes : une échelle de satisfaction de 0 à 10 d’une part, et une question type échelle de Lickert d’autre part.

Un baromètre social ne ressemble donc à aucun autre, mais pour obtenir des résultats exploitables, il y a quelques règles impératives…

Les règles à respecter

Un baromètre social est vraiment anonyme !

Vous devez non seulement choisir un prestataire qui vous permettre d’anonymiser vos questionnaires, mais également ne pas permettre des identifications indirectes. Par exemple, un outil respectueux de cet anonymat n’affichera pas les résultats filtrés qui couvriraient un groupe de moins d’une dizaine de personnes. Il s’agit de ne pas divulguer les réponses attribuables, car le poste occupé, combiné au site, au la tranche d’âge… peuvent permettre une identification rapide. Or, comme sur Twitter, l’anonymat libère la parole, préservez-le !

Pas de questionnaire interminable

70 questions peuvent recevoir des réponses, mais c’est beaucoup. La plupart de vos collaborateurs risquent de ne pas aller au bout de l’enquête, ou de bâcler les questions. Trouvez un juste équilibre entre quantité et qualité. On vous y aide dans le paragraphe suivant, keep reading 😉

Conserver des questions ouvertes

Il faut laisser le choix de ne pas se prononcer dans les questions fermées, au risque de ne récolter aucune réponse et de fausser les statistiques ! Évitez toutefois la simple mention « autre », sans invitation à préciser. Il faut simplement l’accompagner d’une boîte de texte libre, et c’est parfait !

Laisser libre court à des commentaires en texte est le moyen de ne pas rater une formidable occasion de bénéficier de la créativité ou de l’analyse de milliers de collaborateurs.

Analyser précisément les résultats

Enfin, pas d’efficacité sans analyse des résultats. Il faut donc utiliser un logiciel qui permette d’avoir une vue d’ensemble de l’enquête. Le Logiciel Je Donne Mon Avis crée par exemple automatiquement des graphiques d’analyse des commentaires très lisibles à l’aide des réponses obtenues.

La structure du baromètre social idéal ?

Vous l’attendiez, voici votre réponse. Le baromètre social « idéal » comporte une trentaine de questions, de formes diverses. Les thématiques abordées sont souvent :

  • La situation du répondant dans l’entreprise
  • Le management général : égalité des chances, autonomie, capacité d’écoute…
  • L’ambiance de travail
  • La rémunération, les horaires, les congés et avantages sociaux
  • La qualité du matériel, des outils, des applications
  • La propension à recommander l’entreprise autour de soi
  • Les éventuelles raisons de départ.

Mais aussi,

Des questions sur le répondant lui-même 

  • Avec une solution adaptée on peut éviter de poser des questions sur le répondant lui-même (Quel âge avez-vous ? Depuis combien de temps travaillez-vous chez XXX ? Quel post occupez-vous actuellement ?…..)
  • Ces caractéristiques peuvent êtres importées du fichier personnel et disponibles à des fins statistiques (quelle est l’évaluation des collaborateurs de ce site en particulier, ou que pensent les femmes de l’égalité des chances dans l’entreprise…) tout en restant non visible au niveau détail d’un répondant.

Des échelles de Lickert

(5 ou 7 options de réponse allant d’une opinion extrême à une autre, telle que « Tout à fait » à « Pas du tout ») :

  • Je suis satisfait de travailler chez XXX…
  • J’adhère aux valeurs et à la culture de cette entreprise…
  • Les horaires et l’organisation de travail me permettent un équilibre entre ma vie professionnelle et privée…
  • Je peux organiser moi-même les tâches qui me sont attribuées dans le cadre de mes missions…

Des questions à choix de réponse multiples

  • Ce qui me motive le plus dans mon travail est : l’ambiance générale/ la volonté de bien faire mon travail/ d’être autonome/ etc. Ou alors : je ne me sens pas motivé.
  • Les raisons qui me pousseraient à quitter XXX sont : ma rémunération/le manque d’opportunités professionnelles/le déséquilibre avec ma vie privée/la pénibilité/l’insécurité/etc. Ou : je ne souhaite pas quitter XXX.

Des questions ouvertes

  • Que faudrait-il faire pour améliorer votre environnement/espace de travail ?
  • Disposez-vous, en général, d’un matériel adapté, et en quantités suffisantes ?
  • Souhaiteriez-vous l’organisation de plus événements/activités autour du team building ? Si oui, lesquels ?

Alors, qu’attendez-vous pour construire le votre et mesurer le climat de votre entreprise ? Contactez-nous dès maintenant pour améliorer votre satisfaction collaborateur !

Leave A Comment