General

Le voice marketing va décoller

D’ici 2021, plus d’1,6 milliards de personnes utiliseront un assistant vocal de façon régulière.

Amazon (Alexa), Google (Google Home), Apple (Siri) dominent aujourd’hui le marché des assistants vocaux, ces acteurs ont d’ailleurs signé un accord qui leur permet de normaliser la communication avec les objets connectés. facilitant ainsi l’intégration et l’utilisation de ces objets, accélérant le développement de ce marché.

Les principaux enseignements sur ce nouveau secteur :

  • Les technologies de reconnaissance vocale (ou NLP) progressent avec des taux d’erreur inférieurs à 5%
  • Les technologies d’intelligence artificielle et d’apprentissage machine se répandent vite grâce au cloud computing. Ces technologies sont essentielles à la bonne interprétation des intentions des utilisateurs afin de conférer progressivement une expérience “naturelle” et fluide,
  • L’usage des assistants vocaux se fera dans un premier temps principalement sur les smartphones (1 milliard d’utilisateurs vs 50 millions d’enceintes connectées vendues en 2017),
  • La commande ou la requête simple sont les premiers usages de l’enceinte connectée (heure, météo, musique, blague, définition,…) plus que des interactions complexes,
  • La relation client, avec un nouveau canal de communication direct et 24/7, concentre les premiers usages des marques,
  • Les entreprises doivent également appréhender les challenges de politique de référencement, d’identité de marque vocale, de protection des données, de mesure des services et de la performance

En revanche, les possibilités de publicité sur les assistants vocaux restent encore assez limités. La création d’applications vocale demeure une tendance en devenir.

Conséquences : Il s’agit là d’un nouveau canal potentiel pour beaucoup d’entreprises. Ce type d’application ciblées pour assistants vocaux fait typiquement partie des domaines sur lesquels travaille une société comme Mobile-DGroup.com par exemple.

Leave A Comment