Actus

“Ce que vous pensez va enfin compter” Bel article en page 2 de La Provence sur Je Donne Mon Avis

Fondée en 2013, la start-up “Je donne mon avis” a créé un système permettant aux entreprises de transformer l’expérience d’un client en avis analysé et en action d’amélioration. Si l’entreprise dispose des coordonnées du client venu faire réparer sa voiture, par exemple, ce dernier reçoit dans la foulée un SMS ou un email de satisfaction.
Le plus de l’application est son intelligence artificielle qui analyse le message selon les mots utilisés. “On a trois outils: l’analyse sémantique, celle des sentiments et l’affectation d’une tâche à quelqu’un. Dans son commentaire, on sait si le client était en colère, content, triste, en confiance, etc. Le système le classe dans une catégorie (réparation, accueil,etc.) et il peut aussi décider de l’action à attribuer : répondre à ce client, le relancer, lui offrir trois lavages gratuits, etc.” explique Jean-Philippe Bêchage, directeur associé.

Aujourd’hui, plus de 70 entreprises comme BMW, Toyota, Mini, Peugeot, la SNCF, AirBus, le CEA de Grenoble, Manpower ou Adecco utilisent le service de la petite société gardannaise. “On a aussi les notaires car leur métier mute et ils donnent de plus en plus de conseils juridique. Ils ont besoin de connaître le ressenti des clients. Dans le domaine des loisirs aussi: parcs d’attractions, zoos, salles de sport, offices de tourisme…

Grâce à l’analyse qui est faite, ils connaissent leurs points sensibles à améliorer. “Quand on n’est pas intrusif, que le système est fluide et agréable à utiliser, les gens répondent volontiers.

En plus de l’application, la start-up se diversifie. Elle met à disposition des sociétés des bornes interactives dans les salles d’attente, à côté des machines à café… pour que l’entreprise ait des suggestions spontanées. “Souvent on remarque beaucoup de retours après une grande réunion par exemple.” Un tiers de l’activité de la société est aujourd’hui en lien avec les ressources humaines. “Grâce à notre service, l’entreprise dispose d’un baromètre social anonyme. 
Chaque mois, elle questionne 15% de ses salariés sur de grands thèmes comme le bien-vivre, les conditions et le cadre de travail, la communication et le management, la motivation, l’avenir de l’entreprise, l’efficacité de l’infrastructure notamment informatique.” 

Ainsi elle peut réagir rapidement en cas de malaise social et éviter qu’une situation s’envenime. “Même utilisation avec le recueil d’avis et de patients. Quand on séjourne dans un établissement hospitalier, l’hébergement et la relation avec le personnel ne sont pas des détails. Avoir des retours est important” confie Jean-Philippe Bechade.

En écoutant vraiment ce que les clients ont à dire. “Je donne mon avis” apporte une réponse digitale pour fidéliser les usagers, améliorer les points négatifs, communiquer des avis vérifiés et augmenter le chiffre d’affaires. Présent en France et les Dom-Tom, au Liban, Luxembourg, Belgique et Mexique, la petite équipe de six personnes va s’agrandir cette année avec deux recrutements en marketing et développement international. 

Leave A Comment